Le portage salarial permet aux personnes portées d’avoir le statut de salarié. Cela leur permet ainsi de bénéficier d’une couverture sociale et des prestations de l’Assurance Maladie, à condition que les portés aient déjà des droits ouverts ou qu’ils ouvrent des droits à la Sécurité sociale, s’ils n’en ont plus. Pour ce faire, les portés doivent justifier d’un nombre d’heures de travail salariés ou d’un certain montant de cotisations.

 

Le remboursement de vos soins

Les personnes portées peuvent bénéficier du remboursement de leurs soins pendant 2 ans si elles remplissent une des conditions suivantes :

  • Avoir travaillé au moins 60 heures, ou avoir cotisé sur un salaire supérieur ou égal à 60 fois le montant du SMIC horaire pendant 1 mois,
  • Avoir travaillé au moins 120 heures, ou avoir cotisé sur un salaire supérieur ou égal à 120 fois le montant du SMIC horaire, pendant 3 mois,
  • Avoir travaillé au moins 400 heures, ou avoir cotisé sur un salaire supérieur ou égal à 400 fois le montant du SMIC horaire, pendant 1 an.

 

Indemnités journalières en cas d’arrêt du travail

Les portés peuvent bénéficier d’indemnités journalières s’ils respectent les conditions suivantes :

En cas d’arrêts de travail d’une durée inférieure à 6 mois :

  • Avoir travaillé au moins 200 heures au cours des 3 mois précédant l’arrêt de travail,
  • Ou avoir cotisé sur un salaire supérieur ou égal à 1015 fois le montant du SMIC horaire au cours des 6 mois précédant l’arrêt de travail

En cas d’arrêts de travail d’une durée supérieure à 6 mois :

  • Etre immatriculé à la Sécurité sociale depuis au moins 1 an à la date de l’arrêt de travail,
  • Et avoir travaillé au moins 800 heures au cours de l’année précédant l’arrêt de travail,
  • Ou avoir perçu un salaire au moins égal à 2030 fois le montant du SMIC horaire au cours de l’année précédant l’arrêt de travail.