Être salarié mais indépendant grâce au portage salarial

Être salarié et complètement autonome, voici le principe même du portage salarial ! Il permet à des travailleurs indépendants d’exercer leur activité en la sécurisant grâce à la protection sociale du salariat.

Cette nouvelle forme d’activité, qui permet de lutter contre le chômage, se développe. « J’aimerais juste dire aux 5,5 millions de Français qui recherchent une activité à temps plein ou partiel de s’y intéresser », observe Guillaume Cairou, Président de la Fédération des Entreprises de Portage Salarial (FEPS) et de la Fédération européenne du portage salarial. Le portage salarial, encore méconnu en France, compte déjà 7 millions d’adeptes en Europe, explique le fondateur de Didaxis : « En Grande-Bretagne, 48 % des nouveaux emplois sont créés par des indépendants. Or, chez nous, on est encore en dessous de 10 %. Pourtant le portage salarial est un excellent tremplin. »  Surtout, qu’il concerne aujourd’hui plus de 750 métiers, du conseil et de la formation à l’ingénierie, en passant par beaucoup d’activités de services, notamment dans le social, le sport ou la traduction !

Mais plus encore, « depuis la réforme récente du statut, à peu près tout le monde est potentiellement concerné », assure Guillaume Cairou. « Des jeunes diplômés aux seniors en passant par des mères de familles qui veulent reprendre une activité. On peut y trouver un travail d’appoint comme un moyen de tester une idée d’entreprise. ». Porteurs de projets, demandeurs d’emploi, cadres, non-cadres, vous pouvez bénéficier de cette nouvelle forme d’activité !

Intéressé par le principe, vous souhaitez savoir comment ça marche ? Lisez la totalité de l’article de keljob.com en cliquant ici ! 

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *