Ce sont les futures personnes portées qui choisissent leurs entreprises de portage, c’est-à-dire les structures qui vont accueillir et héberger leurs missions de portage au profit d’entreprises clientes. Pour bien choisir leurs entreprises de portage, les portés doivent faire un choix dans un marché hétérogène présentant des offres très différenciées. Pour s’y retrouver, le porté doit utiliser une grille de critères de choix et faire jouer la concurrence.

Coût et rémunération

Dans sa recherche d’une entreprise de portage, le futur porté doit analyser deux critères :

  • Les frais de gestion de la société de portage: ce sont les montants prélevés par la société de portage en contrepartie de son rôle d’employeur et de prestataire.
  • La rémunération du porté et le calcul du salaire: il s’agit de la rémunération du salarié.

L’aspect financier est un élément clef dans le choix d’une société de portage. Pour se rémunérer, celles-ci prélèvent un pourcentage du montant des contrats que les personnes portées font rentrer. Il s’agit des commissions, ou frais de gestion. Ce pourcentage varie selon les entreprises. Il tourne généralement autour de 10% de leur chiffre d’affaires, mais sa fourchette s’étend de 3 et 15%, selon la gamme de services dont le porté bénéficie.
L’heure est aujourd’hui à la normalisation des pratiques par rapport au droit du travail et les modes de rémunération des portés évoluent. Les sociétés de portage s’orientent de plus en plus vers des modèles dans lesquels les portés sont payés régulièrement, y compris pendant les périodes d’intermissions, et pas uniquement lorsque l’entreprise cliente paye.

La gamme de services proposés

Avant de faire leur choix, il est indispensable que les futurs portés visitent les sociétés de portage entre lesquelles ils hésitent. Les locaux proposés par les entreprises en question doivent en effet proposer aux portés des salles (pour recevoir leurs clients, faire des réunions, organiser des formations…), mais aussi des outils commerciaux élémentaires (cartes de visite, plaquettes commerciales avec en-tête au nom de la société de portage…). L’ensemble de ces éléments sont nécessaires aux personnes portées et leur donnent une certaine crédibilité.

Les sociétés de portage attirent aujourd’hui un public de plus en plus large. Or, parmi les portés, beaucoup sont experts mais n’ont aucune expérience commerciale. Certaines entreprises de portage leur proposent alors des formations (formation à la vente, en ciblage de marché…). Les formations varient en fonction de la taille des sociétés de portage et de leur degré de spécialisation.

L’activation des réseaux

Les portés doivent également tenir compte de la façon dont les sociétés de portage développent les contacts entre portés et professionnels du secteur. Les sociétés de portage sont en effet de véritables réseaux de synergies. Elles aident les portés à agrandir leur fichier client et à rencontrer des gens qui sont dans le même domaine qu’eux. Les portés doivent donc se renseigner, avant de faire leur choix, pour savoir si les sociétés de portage proposent des outils permettant la mise en relation des consultants entre eux et avec les professionnels de leur secteur, mais aussi s’il y a un calendrier événementiel rythmé de rencontres (petits déjeuners de travail, réunions de partage d’expérience avec d’anciens portés…).